Tout savoir sur les fenêtres en PVC

La fenêtre en PVC est un incontournable de la maison. Beaucoup plus demandée que la fenêtre en bois, en aluminium ou mixte bois/aluminium, elle représente environ 60 % du marché total en volume.

Ceci grâce à ses atouts : pratique, écologique et économique.

La fenêtre en PVC est isolante et résistante

Le PVC (polychlorure de vinyle) est un matériau à la forte résistance thermique. La fenêtre en PVC est ainsi en moyenne 25 % plus isolante que celle en aluminium à dimensions égales et se révèle également plus isolante que le bois.

Si son coefficient isolant Uw est inférieur ou égal à 1,4 (autrement dit excellent), votre fenêtre vous donnera droit à un crédit d’impôt. Attention de ne pas confondre ce coefficient avec le Ug qui concerne l’isolation des vitrages et non celui de la fenêtre dans son ensemble. Sachez que si vous choisissez un triple vitrage, vous pouvez prétendre au label Passiv’haus qui récompense les maisons passives.

La performance de son isolation thermique fait que le PVC est le matériau le plus respectueux de l’environnement et donc le plus écologique. Il est de plus totalement recyclable et nécessite deux fois et demie moins d’énergie à extruder que l’aluminium. Concernant son isolation phonique, le PVC a une performance moyenne plus grande d’un décibel par rapport à l’aluminium.

La fenêtre en PVC est moins chère

La fenêtre en PVC est moins chère que celle en bois ou en aluminium (d’environ 30 % de moins que cette dernière). Attention toutefois à ne pas choisir un prix trop réduit, celui-ci cachant bien souvent un manque de qualité.

La fenêtre en PVC existe en de nombreux styles (moderne, classique, contemporain, etc.) mais les coloris sont moins nombreux. Il existe un plus large choix de couleurs pour les autres types de fenêtres. En effet le bois peut être peint et l’aluminium offre divers coloris ainsi la possibilité de bicoloration (intérieur et extérieur différents).

Prenez garde que le style choisi pour vos fenêtres en PVC soit en accord avec votre quartier ou votre ville, car il existe certaines réglementations qui n’autorisent pas le PVC, comme dans les secteurs sauvegardés par exemple.

La fenêtre en PVC a un entretien simple

Pour nettoyer vos fenêtres en PVC, c’est vraiment très facile : il vous suffit de passer sur vos menuiseries une éponge trempée dans de l’eau chaude et du savon.

Les assemblages des fenêtres en PVC étant parfaitement étanches, l’eau ne peut normalement pas s’y infiltrer. Veillez à laver votre fenêtre en PVC régulièrement, cela vous permettra de détecter les éventuels usures ou petits défauts de vos menuiseries. La fenêtre en PVC offre une très bonne résistance aux différents chocs et possède une bonne stabilité dans le temps. Mais n’oubliez pas quand même d’entretenir les ailes de fixation et les joints du mécanisme, au risque de futurs dégâts.

Si vous constatez une rayure, il vous suffit de lustrer ou de poncer la matière. Sachez enfin que le PVC ne convient pas aux surfaces vitrées de plus de six mètres carrés (baies vitrées) ; pour ce type de menuiserie, l’aluminium est recommandé pour sa meilleure rigidité.