Quelles sont les étapes d’une installation en PVC

Le PVC est très apprécié pour sa capacité d’étanchéité et d’isolation. Ce matériau est surtout utilisé dans la fabrication de porte, de fenêtre… Sa durabilité est garantie si les étapes d’installation sont bien respectées.

Le type d’installation en PVC

Le PVC est souvent utilisé dans la fabrication des ouvertures sur le bâti. Il en est ainsi de la porte, de la fenêtre ou encore de la porte-fenêtre d’intérieur. Ce matériau apporte de l’élégance, de l’esthétique et une résistance à ces structures. Mais il est surtout apprécié pour isoler un logement des bruits extérieurs.

La porte d’entrée est un gage de sécurité de toute la maison. C’est la raison pour laquelle elle doit être solide et résistante à toute épreuve et à la fois étanche. Il en est de même pour la fenêtre qui devra protéger contre les intempéries et les bruits extérieurs.

Tout professionnel de la construction proposerait ce matériau isolant pour équiper les systèmes de fermeture des maisons d’habitation, d’autant plus qu’il confère un design remarquable.

Les étapes les plus importantes

Le PVC est d’une installation facile pour le professionnel de la construction. Que ce soit sur construction neuve ou pour une rénovation, quelques étapes de préparation sont à observer :

Ø Sur le bâti intact, une rénovation suffira. De nouveaux ventaux de fenêtre seront posés sur l’ancien dormant. Un joint en silicone servira à colmater les interstices afin de garantir, au moment des finitions, l’étanchéité de l’ensemble.

Ø Sur le bâti endommagé, un menuisier professionnel devra enlever le dormant et revoir l’ouverture du mur afin d’ajuster une nouvelle porte-fenêtre. Dans ce cas, il reverra les profils de manière à assurer l’étanchéité finale entre le dormant et le mur et à prévoir un double vitrage si nécessaire.