Les différentes réglementations en vigueur sur les installations en PVC

Le PVC est un matériau par excellence des installations et très apprécié pour ses capacités d’étanchéité et son importante durabilité. Des normes de règlementation sont toutefois à observer.

Une grande liberté d’installation

Le PVC est un matériau très utilisé dans diverses installations de par ses multiples caractéristiques et propriété, dont la grande liberté d’installation qu’il confère. Sa qualité repose notamment sur sa composition, lui valant ainsi sa légèreté et sa grande maniabilité. En outre, il rassemble toutes les qualifications indispensables aux installations.

Il en est ainsi de l’étanchéité, de la résistance, de la durabilité, et surtout de sa qualité d’isolation. Généralement, il suffit de joints et d’attaches pour attacher ou fixer, ou encore colmater des fissures sur le PVC.

Il peut ainsi être installé en extérieur (toiture, dispositifs de canalisation, gouttières…) qu’en intérieur (tuyauterie, dispositif de conduits de cheminée, production d’eau chaude…). Dans ce dernier cas, en particulier, une règlementation thermique devra être observée dans l’utilisation du PVC.

Vérifier la qualité du produit PVC

Tout produit PVC ne peut être installé librement à tout endroit. Pour une toiture, ou pour des installations de plomberie, entre autres, le PVC à utiliser devra se conformer à une réglementation thermique.

Il importe ainsi, au moment d’acheter le matériau, de s’assurer de sa qualité dont les labels du produit. Pour ce faire, demander les services d’un professionnel vous permettra d’obtenir avis technique sur le PVC le mieux adapté et vous assurer ainsi de disposer d’installations homologuées.

Il arrive également que des produits en PVC ne soient pas conformes aux normes. Dans ce cas, l’avis d’un spécialiste est requis pour vous permettre de rester dans la règlementation thermique en vigueur.